Wide dsc00121
Round large portrait
Raphaëlle

Raphaëlle au pays des Kangourous!

1 an avec YFU

Raphaëlle a passé l'année scolaire 2015-16 en Australie
YFU France:

Bonjour Raphaëlle! Commençons par la traditionnelle question; pourquoi l'Australie?

Raphaëlle:

J'ai le goût du voyage depuis toute petite grâce a mes parents et dès la cinquième je voulais partir faire un summer camp l'étranger. Je n'ai jamais pu le faire. A la place j'ai entendu parler du programme Essentiel YFU par une amie qui est partie un an aux USA et je me suis dit c'est ce que je voulais faire. J'ai choisis l'Australie pour être un peu différente de tout ceux qui partaient aux US et surtout pour voir les paysages magnifiques de l'Océanie où je ne suis jamais allée.

Les kangourous sont vraiment impressionnants à voir même si on s'y habitue vite. Je pouvais en voir de la fenêtre de ma chambre dans le pré derrière la maison et c'était quand même top!
YFU France:

Est-ce que cela ressemblait à ce que tu attendais?

Raphaëlle:

Oui et non. Je ne m'étais pas tant fait d'idée de ce que j'allais voir ou faire pour rester surprise et découvrir à tout moment.

YFU France:

Parles-nous de ton placement; ta famille & le lycée!

Raphaëlle:

Je vivais dans un petit village de campagne appelé Mansfield, à 3 heures de Melbourne dans l'état de Victoria. Ma famille d'accueil est très différente de ma famille française. Il y a trois enfants, tous plus jeunes que moi de 12, 10 et 6 ans. Ils vivent à 5 km du centre du village. Le lycée rassemble en fait les classes de 5ème à la Terminal. On porte tous un uniforme, ce que j'ai trouvé génial une fois que je m'y suis habituée! Les cours sont du Lundi au Vendredi de 9h à 3h20. On choisis nos 7 matières qu'on change à chaque semestre. Les choix sont assez divers; dessins 2D, cuisine, photographie, travail du bois... La relation élève prof est amicale, je discutais très souvent avec mes profs lorsque je les croisais dans la rue ou dans les couloirs de choses autre que l'école. Ils sont attentifs aux élèves et cherchent toujours à tirer le meilleur de tout. Il n'y pas de vrai cantine avec les plats chauds cuisinés, que l'on mange assis. Chacun prépare sont repas (sandwichs, reste de la veille...)

YFU France:

Quelles sont les différences culturelles qui t'ont le plus marquées entre la France & l'Australie?

Raphaëlle:

Le plus gros contraste selon moi c'est leur façon d'envisager la vie. Les australiens ne sont jamais stressés (ou presque). Ils tirent autant de choses positives qu'ils peuvent de ce que la vie leur apporte. Ils sont amis avec tout le monde même avant de les connaitre. Ils sont dynamiques, sportifs, très amicaux et ouverts et à l'aise avec tout le monde et en toute circonstance! Ils ne sont pas les meilleurs pour la nourriture par contre, en même temps comparé à la gastronomie française!

YFU France:

Décris-nous une journée type?

Raphaëlle:

Ma journée type de cours est assez cool. Je me réveillais à 8h, je préparais mes affaires et mon déjeuner, puis ma mère d'accueil nous emmenait moi et mes frères et sœurs en cours. Je passais la journée au lycée avec une pause déjeuner de 1h30. Puis à 3h20, soit je rentrais en bus scolaire à la maison, soit je restais en ville avec des amis jusqu’à ce que mes activités sportives commencent.

YFU France:

Quel est ton meilleur souvenir? et le pire?

Raphaëlle:

Je n'arrive pas a choisir quel souvenir est le meilleur, mais je pense que j'ai particulièrement adoré mes vacances avec la famille d'une amie du lycée qui m'a invité à la plage et j'ai découvert les vrais clichés de la côte australienne!
J'ai aussi adoré le camp de 10 jours au quel j'ai participé. Ça s'appelait Mittagundi et c'était un camp où je faisais de la marche, des choses sur la ferme auto-gérée et des activités (rafting...). Je me suis fait grâce à ce camp des amis un peu éparpillés partout dans Victoria et en Australie!
Mon pire souvenir a été d'apprendre que ma sœur d'accueil ne m'appréciait pas du tout et ça a donc mis un coup de froid entre moi et la famille...

YFU France:

Tu es rentrée depuis plusieurs mois maintenant, comment s'est passé ton retour en France?

Raphaëlle:

Mon retour en France à été difficile, j'ai eu du mal comprendre pourquoi je devais revenir si tôt, je me sentais plus australienne que française et je n'appréciais pas la façon d'être des français... Mais quand je me suis remis à faire des choses pendant les vacances c'est allait un peu mieux!

YFU France:

Appréhendes-tu le retour à l'école française?

Raphaëlle:

Je suis extrêmement stressée par ma rentrée car je change de lycée donc je ne connais personne et j'ai l'impression que ça va être plus difficile de ce faire des amis Français qu'Australiens car les gens sont plus fermés. Tout le monde me dis que je l'ai fait à l'autre bout du monde mais ce n'est pas la même chose du tout.

YFU France:

Quel conseil donnerais-tu aux jeunes qui hésitent à partir une année scolaire comme tu l'as fait?

Raphaëlle:

Cette année ne pourra que les faire grandir, mûrir, prendre confiance en eux... S'ils ont peur que leur amis et famille leur manque, ils faut qu'ils sachent qu'ils auront toute leur vie pour profiter d'eux. Contrairement à cette année à l’étranger qui est unique où on s'amuse tellement etc ...

YFU France:

Une petite anecdote pour conclure?

Raphaëlle:

L'Australie est un pays magnifique mais très dangereux!! Même les animaux les plus mignons ne sont pas si gentils que ça: les kangourous peuvent s'avérer très méchants lorsqu'ils se sentent menacés en donnant des coups de poing et des coup de pieds! Alors si vous partez là-bas soyez prudents ;)