Round large imgp5782
Hugo

Hugo en Inde

une année scolaire en Inde

Hugo a passé l'année scolaire 2015-16 en Inde avec YFU
YFU France:

Bonjour Hugo, commençons par une question "typique": pourquoi l'Inde?

Hugo:

Tout d'abord, je n'aurais jamais pensé a l'Inde seul... Je voulais tout d'abord partir aux USA, mais après quelques discussions avec des coordinateurs YFU, je me suis rendu compte que les USA n'étaient peut être pas ce que je cherchais, car la culture européenne et américaine ont beaucoup en commun, et vu que je voulais quelque chose de complètement différent, l'Inde devint un choix logique.

un temple situé au Nord du Rajasthan
YFU France:

Est-ce que cela ressemblait à ce que tu imaginais?

Hugo:

Avant de partir, je ne m'étais pas fait une idée concrète de l'Inde ; j'avais eu des récits de plusieurs personnes différentes, mais même avec ces avis, je ne savais pas a quoi m'attendre.
Je m'imaginais seulement que ce serait très différent, et ce fut le cas.

YFU France:

Qu'est-ce qui t'a le plus marqué en terme de choc culturel?

Hugo:

Je pense que ce fut de voir que les parents là bas sont surprotecteurs, j'étais habitué à pouvoir aller en ville seul en vélo ou encore en stop, mais Inde je devais être accompagné, demander à chaque fois et dire ce que j'allais faire dans les détails... J'ai mis du temps à m'habituer...

YFU France:

Quel souvenir en inde restera à jamais gravé en toi?

Hugo:

Je pense que le festival Diwali ( fête des lumières ) restera à jamais dans mon esprit, je me revois encore avec mon frère d’accueil faire exploser des feux d'artifice tous les soirs sur le toit pendant une semaine.

YFU France:

Tu peux nous parler de ta famille d'accueil?

Hugo:

J'ai adoré ma famille d’accueil, ce fut des gens très compréhensifs et ouverts ( surtout ma mère avec laquelle je me suis très bien entendu), ma mère est mère au foyer, du coup elle était tout le temps là si j'avais besoin d'aide, mon père travaille au gouvernement, en raison de cela, il n'était pas souvent à la maison, mais il est quelqu'un avec qui on aime parler, il sait beaucoup de chose et aime en faire profiter les autres, je n'ai qu'un frère d'accueil, qui a mon âge ( thanks god ), nous étions tout le temps ensemble, à faire des bêtises et à s'amuser.

YFU France:

Et le lycée? C'est comment une journée d'un lycéen indien?

Hugo:

L'école là bas est totalement différente de ce qu'on a en France, les cours ne sont que jusqu’à 12h ou 14h. Les écoles en Inde proposent beaucoup de sports, ce qui est très intéressant. Par contre, comparé à la France, le système scolaire est beaucoup plus poussé ( les étudiants peuvent choisir jusqu’à 5 matières, alors qu'en France nous en avons 11 obligatoire ) et les Indiens travaillent extrêmement dure. La seule chose ennuyante était qu'à peu près trois matins par semaines, ils avaient quelque chose appelé "assemblée" où nous devions rester debout pendant une heure et écouter quelques étudiants parler de la météo ou de l'actualité... c'est quelque chose d'intéressant dans son principe, mais extrêmement ennuyeux, presque tout le monde "dormaient les yeux ouvert" à ces moments là.

YFU France:

Qu'est-ce qui t'a le plus manqué pendant ton année?

Hugo:

Ma "liberté" m'a vraiment manquée, même si je savais qu'il allait se passer quelque chose comme ça, je ne pouvais m’empêcher de penser au fait qu'en France je n'avais pas besoin de demander a chaque fois et devoir négocier pendant une heure à propos d'une simple sortie entre amis... Mais même si cela m'a manqué, ce n'est pas ça qui m'a empêché de m'amuser.

YFU France:

Quels conseils donnerais tu à ceux qui hésitent à partir en tant qu'étudiant d'échange? Qu'est-ce que cela t'a apporté?

Hugo:

Je dirai qu'il n'y a pas à avoir peur de quoi que ce soit, que c'est quelque chose que l'on ne peut majoritairement faire qu'une seule fois dans sa vie, que c'est toujours mieux de le faire tôt avant que les études ne deviennent trop omniprésentes et nous interdisent de pourvoir le faire. Je pense que si l'on a le choix, il ne faut pas hésiter, car quand on revient, on a "grandit", notre point de vue sur les personnes et le monde a changé, cette année nous permet de nous ouvrir l'esprit et en plus de maîtriser une autre langue (ce qui est un gros avantage pour le futur je pense, surtout si c'est l'anglais ).

YFU France:

Pourquoi conseillerais-tu l'Inde plus qu'un autre pays?

Hugo:

Je ne conseillerais pas plus l'Inde plus qu'un autre pays, je conseillerais l'Inde pour son unicité, sa culture si différente pour les personnes qui veulent voir quelque chose de nouveau et qui ne ressemble pas du tout a la France. Par contre je mettrais en garde ceux qui veulent y aller : il faut pouvoir s'adapter et accepter des choses qui pourrait nous paraître stupide en France... et surtout être résistant à la chaleur !