Wide img 0312
Round large p1300018
Diane

NOUVELLE ZELANDE

Programme classique
YFU France:

Partir à l'étranger pour une année à l'autre bout du monde est une grande décision à prendre. Quelles ont été tes motivations pour partir ?

Diane:

Mes motivations étaient nombreuses notamment le fait de voyager loin afin de rencontrer une culture différente, apprendre une langue, rencontrer de nouvelles personnes.. apprendre une nouvelle façon de vivre.

Treck avec la classe de géo, Tongariro crossing
YFU France:

Qu'est ce que tu attendais de cette expérience ?

Diane:

Je ne m'attendais pas à grand chose si ce n'est que je voulais vraiment profiter et prendre le plus d’opportunités, m'amuser et faire en sorte que cette année soit mémorable.

YFU France:

Quelles ont été tes premières impressions en arrivant en Nouvelle Zélande ?

Diane:

Tout d'abord qu'il faisait froid! Je suis passée de l'été à l'hiver, c'était un gros contraste. Sinon j'étais un peu perdue au début, il faut un temps d'adaptation pour s'habituer à la vie familiale, à la langue étrangère, il faut apprendre à se comporter différemment dans certaines situations et je posais beaucoup de questions par manque de compréhension.

YFU France:

Parle nous du système scolaire en Nouvelle Zélande ? On s'habitue facilement à l'uniforme ?

Diane:

Le système scolaire en Nouvelle Zélande est très différent de celui en France, que ce soit au niveau des matières que nous pouvons choisir (large choix qui nous permet d'étudier ce que l'on aime tel que l'art, la photographie, la cuisine...), de l'emploi du temps, de la relation professeur/élèves qui est plus amicale... Le lycée propose également des activités et s'adapte aux étudiants d'échange afin que nous ayons l'opportunité de participer à des voyages de classe. L'adaptation à l'uniforme est rapide car permet de gagner du temps le matin mais pour ma part je m'en suis un peu lassé vers la fin!

YFU France:

Comment ça s'est passé avec ta famille d'accueil néo-zélandaise ?

Diane:

Mon séjour dans ma famille d'accueil s'est très bien passé, ils ont été accueillants, chaleureux, compréhensifs.. Ils m'ont permis de découvrir leur culture, visiter leur "région", ils m'ont emmené en vacances avec eux.. Je faisais vraiment partie de leur famille.
Ma sœur d'accueil m'a aidé a m’intégrer au lycée en me présentant à ses amis, je lui en suis très reconnaissante.

YFU France:

Au final, tes attentes ont-elles été comblées ?

Diane:

Oui puisque cette expérience m'a permit de m'ouvrir, mûrir, j'ai vécu des moments exceptionnels, voyagé, rencontré des personnes avec qui je garderai contact toute ma vie je l'espère. C'est vraiment unique et inoubliable.

YFU France:

On s'imagine qu'il y a des petits coups de blues, comment y as-tu rémédié ?

Diane:

Je pensais que contacter ma famille et mes amis aurait pu m'aider mais c'était plutôt l'inverse, ce qui m'a donc aidé à remédier à ces coups de blues était de m'occuper le plus possible ou du moins passer du temps avec les gens présents dans mon pays d'accueil. Pour moi c'était le meilleur moyen de me vider la tête.

YFU France:

As tu des conseils pour tes successeurs ?

Diane:

Profitez, amusez-vous, rencontrez pleins de gens, car plus vous en connaitrez et plus vous aurez d'opportunités telles que des activités, des sorties, des voyages.. Trouvez-vous des occupations pour combattre "l'ennui" et surtout le plus important est de parler même si c'est difficile au début.

YFU France:

Quels ont été ton meilleur et ton pire souvenir ?

Diane:

Mes meilleurs souvenirs sont les voyages (tour de l'ile du sud en camping-car avec des étudiants d'échange allemand, séjour au ski avec le lycée, séjour avec la classe de géographie, semaines passées à Nelson chez la famille d'accueil de ma sœur..).
Mon pire souvenir serait le nouvel an, je pensais beaucoup à mes amies en France avec qui je le fête, j'ai donc eu un "coup de blues" toute la soirée jusqu'au lendemain matin quand j'ai skypé avec elles pendant qu'elles le fêtaient me rendant ainsi encore plus triste de les voir s'amuser alors que je n'avais pas profité de mon réveillon!

YFU France:

Une petite anecdote pour conclure ?

Diane:

Je faisais les courses avec ma famille d'accueil, mon père d'accueil me demanda d'aller chercher ce que je compris être un panier, sûre de moi je le lui ramène, il me regarde bizarrement, rigole et m'explique qu'il m'avait demandé d'aller chercher un chou-fleur..